Syndicat Mixte Interdépartemental d'Aménagement du Chéran

Au service de nos rivières

Travaux en cours / réalisés

Partager cette page sur Facebook Convertir cette page au format pdf
AccueilTravaux en cours / réalisésTravauxInstallation d’une station limnimétrique à banges

Installation d’une station limnimétrique à banges

 

Le SMIAC renforce le réseau de mesures du Chéran en installant une station de mesure des débits juste à l’aval du seuil de Banges en rive gauche du Chéran, sur la commune de Cusy.

Localisation

Le suivi de l’évolution des débits du Chéran est une priorité

L’évolution des débits sur plusieurs années (sur la seule analyse des données de la station de la Charniaz), montre une tendance à la baisse préoccupante (-30% constatée sur les 30 dernières années).

En l’état actuel, cette analyse reste incomplète (données qui ne concernent qu’une partie du bassin versant (249km2 sur 433km2) ; Il est impossible de rapprocher l’évolution des débits de l’évolution de certains paramètres environnementaux connus pour impacter directement l’hydrologie d’une rivière (principalement la pluviométrie, la fonte des neiges, l’occupation des sols, les prélèvements, …).

Le SMIAC a donc engagé avec le soutien de l’agence de l’eau Rhône méditerranée Corse et le Conseil départemental de la Haute-Savoie, le renforcement du réseau de mesure des débits sur le site de Banges. Situé à l’aval des restitutions du réseau karstique du haut Chéran, la nouvelle station doit permettra à terme de mesurer le différentiel des débits du Chéran avec le site de la Charniaz. elle sera mise en service courant 2017.

Une troisième station de mesure des débits devrait être installée en 2018 à Rumilly, en fermeture de Bassin Versant du Chéran.

Mettre en œuvre un réseau de mesures optimisé

La diagnose écologique engagée par le SMIAC en 2013/2014 a mis en avant la nécessité d’optimiser et renforcer et le réseau de mesures sur le Chéran. L’objectif est disposer à moyen terme d’un jeu de données complet, indispensable à la prise de décisions pour l’amélioration de la qualité des masses d’eau, mais aussi d’anticiper les possibles altérations environnementales que pourraient subir les eaux du Bassin versant du Chéran.

Réalisation des jaugeages sur le Chéran à banges - JPEG - 103.9 ko
Réalisation des jaugeages sur le Chéran à banges
Premiers jaugeages réalisés par Qmeasurement, le Chéran est mesuré à 12,1 m3/s sur le site de la future station, alors qu’il est à 6,01 m3/s à la Charniaz.