espace de liberté du Chéran

Tout au long du cours du Chéran, dans le massif des Bauges ou plus en aval dans les gorges du Bas Chéran, le lit de la rivière, constitué d’alluvions apportées depuis les sommets des Bauges, peut changer périodiquement de place à la faveur des crues (le Chéran hésite en quelque sorte).  Le « couloir » où peut se déplacer le lit mineur du Chéran est appelé « espace de liberté de la rivière ».

Ces « divagations » sont sources de diversité et de qualité de l’écosystème. C’est un équilibre très fragile que peuvent remettre en cause des travaux de modification du lit de la rivière (enrochements, digues, aménagements, …).

Une bonne gestion de la rivière devrait chercher à préserver, et même à restaurer, l’espace de liberté de son lit pour un bon fonctionnement hydrologique et morphologique gage d’un bon état écologique des eaux.