• Les mesures de restrictions des usages de l’eau sont levées sur le bassin du Chéran (73 et 74)

Un nouveau contrat transfrontalier pour le Chéran

L'ambition de ce nouveau projet EAU CONCERT II (2017/2020) d'un montant total de 2 253 630€ est de renforcer la préservation des écosystèmes aquatiques transfrontaliers

C’est en présence de représentants de la région Piémont, du Syndicat de la Doire Baltée (BIM Doire Baltée) que le président du SMIAC, Serge PETIT a ratifié l’engagement d’un second volet du projet Eau CONCERT dans le cadre du programme Européen INTERREG ALCOTRA.

Cette signature est intervenue à l’issue de la première séance de travail du comité de pilotage du projet réuni pour l’occasion dans les locaux de la communauté de communes du canton de Rumilly.

Signature EAU CONCERT II
Les élus de la région piémont, du BIM Doire Baltée, du SMIAC et de la communauté de communes du canton de Rumilly lors de la signature.

1 358 000€ pour le bassin versant du Chéran.

C’est la somme allouée aux actions programmées par le SMIAC sur la période 2017/2020 Une équipe rivière et des moyens supplémentaires pour la préservation du Chéran et de ses affluents

A retenir parmi les actions phares inscrites dans le projet :

  • la construction d’un réseau de mesure optimisé en partenariat avec le Fonds pour la conservation des rivières sauvages
  • la mise en place et la formation d’une équipe rivière de 4 agents spécialisés dans l’entretien, la gestion des cours d’eaux et la restauration des berges
  • La mise en œuvre des travaux de lutte contre la renouée du Japon
  • Des actions de sensibilisation auprès des riverains et des scolaires