• Alerte sécheresse, le Chéran reste en crise. Les mesures de restrictions des usages de l’eau sont toujours en vigueur sur le bassin versant du Chéran.

Le Chéran et le Nant d’Aillon labellisés « site rivières sauvages », c’est pour bientôt !

Le dossier de candidature du Chéran et du Nant d’Aillon a été déposé officiellement le 8 aout 2018 par le SMIAC, les AAPPMA de l’Albanais et du Haut Chéran et le Parc naturel régional du massif des Bauges.

Le département de la Savoie, le département de la Haute-Savoie ainsi que la fédération pour la pêche et la protection des milieux aquatiques de Savoie soutiennent également la candidature.

Le dossier de candidature s’accompagne d’un programme d’actions de conservation et de restauration à engager dans le cadre de la labellisation des deux rivières. Ils ont été présenté lors du dernier comité syndical du SMIAC et lors d’un conseil d’administration commun des 2 AAPPMA de l’Albanais et du Haut-Chéran, co-porteurs de la candidature.

La labellisation est attendue pour cet automne 2018.

Le Chéran entre Mures et Héry sur Alby

 

 

LES DOCUMENTS ATTACHÉS